La réouverture au carnassier (depuis la vidange en 2010) s'est effectuée le 1er mai 2015 au lac de Pannecière.

https://www.federationdepeche58.fr/

https://www.lejdc.fr/nievre/actualite/pays/morvan/2014/06/27/le-lac-de-panneciere-plongeable-jour-et-nuit_11058224.html

Pour les pêcheurs à la truite ...

 

PISCICULTURE DU MOULIN TALA

  • Site de pêche à la truite

  • Pêche touristique 3 plans d’eau à thème

  • Pêche aux appâts naturels, pêche à la grosse truite et pêche à la mouche

  • Pisciculture vente au détail

  • Restauration sur place

Fermé le lundi et mardi (sauf du 14 Juillet à fin Août, ouvert tous les jours)

Nous Contacter

Eric PRINCIPE

PISCICULTURE DU MOULIN TALA

58140 BRASSY

Tél. 03 86 22 22 61

Fax  03 86 22 22 61

Email :

acaradiscus@orange.fr

 

L'étang du Châtelet

 

https://www.federationpeche.fr/58/departement.php?page=846

 

Pour les marcheurs

Non loin de la maison (800 m)  Le pas de Saint-Martin

BALISAGE JAUNE ET POINT ROUGE. Départ / Arrivée : place de l'église. Carte IGN TOP25 Château-Chinon / les Settons 2723ET

Quitter la place du village par la route qui monte vers la salle polyvalente. Passer devant le bar res­taurant « Le Goupil ». Vue sur la vallée de l'Yonne. Aller jusqu'au cimetière et emprunter à gauche le C5 en direction de Bonin. Vue panoramique sur le bocage morvandiau, au fond le château de Chassy. Descendre jusqu'à la D944 et la traverser. Suivre la direction « Camping du Plat - Bonin » CI 05. A la prochaine fourche, près de la ferme Perruchot, tourner à droite et suivre le chemin qui borde le lac. Le chemin monte vers Vaux en quittant le lac.
A l'intersection, prendre à gauche. Les maisons dépassées, tourner à gauche pour monter dans le hameau. Au croisement, prendre à droite. Emprun­ter le chemin qui monte face au dépôt de gaz avant les dernières maisons. Ignorer les chemins de part et d'autre. Entrer dans les bois par un chemin creux. Ignorer tous les chemins transversaux et passer devant la Croix de l'âne. Point de vue à gauche sur le lac.
Se diriger vers le village d'Arringes. Au village monter la route à droite jusqu'à la départementale 944 (Château-Chinon / Lormes).
Traverser la D944 et prendre le chemin en face. Pas­ser devant le compteur électrique et emprunter le prochain chemin à droite.
Entrer dans les bois et ignorer les chemins de tra­verse. Passer le ruisseau « Le Bruy », ne pas se diri­ger vers la cabane et longer la sapinière. Suivre le chemin jusqu'à Huez.
Après la première maison, passer à droite au­dessus du ruisseau. Au croisement, tourner à gauche en direction du Moulin du Bruy. Suivre la route jusqu'au hameau.
Après le panneau « Moulin du Bruy » passer voir l'étang à gauche. Reprendre la route et emprunter tout de suite le chemin qui monte et traverse le Bruy.
A la croix, après la ferme, descendre le chemin à gauche. Ignorer le chemin à droite après l'étang. Monter et tourner à droite à la route. A la croix pas­ser voir la fontaine Saint-Léger en empruntant le petit sentier qui descend.
Reprendre la route jusqu'à la place du village.

BONNE ROUTE !
Soyons prudents: être bien chaussé et vêtu en fonction du temps, prévoir de l'eau et un en­cas. Respectons l'environnement: éviter les cueillettes, laisser les clôtures fermées, tenir les chiens en laisse ...

LE PAS DE SAINT MARTIN
La croix a été restaurée en 1992 par deux paroissiens de Montigny. Au IVème siècle, druidisme et christianisme s'affrontent. Saint Martin, l'homme au manteau coupé, part à dos d'âne évangéliser le Morvan. Mais les Éduens qui ne sont pas hommes à plaisan­ter l'assaillent. Le saint homme rassemble sa monture pour la faire sauter le plus loin possi­ble. L'animal doit être hors du commun puis­qu'il fait des bonds prodigieux laissant des traces dans le sol encore visibles de nos jours. Une cavité ronde est aménagée au pied de la croix, à l'emplacement de l'empreinte du pas de Saint-Martin pour recueillir la menue mon­naie du pèlerin sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle.

LE MOULIN DU BRUY
On le repère sur la carte Cassini de 1754. Il porte le nom du ruisseau affluent de l'Yonne. En 1865, une « roue à seaux » faisait tourner une paire de meules à grains et une autre à huile. Il est fermé en 1917 car le meunier Re­nault est mobilisé. Par la suite, la veuve Re­nault le fera fonctionner par intermittences. En 1960, le dernier meunier connu une fin horrible, il se serait pris dans les courroies du moulin.

LA VOIE GALLO-ROMAINE
La voie de Bibracte à la vallée de la Cure passe par le bois d'Arringes et nous en foulons probablement une partie. Cette voie dirigée au nord-ouest de Château-Chinon passerait à l'Huis Gaudry, aux Chaumes catin, au « Murgerot » au bois d'Arringes... Elle rejoindrait la voie d'Autun à Lormes et se prolongerait vers Vézelay. Son existence pourrait s'expliquer par une volonté de relier Bibracte à Sens.

LA FORÊT MORVANDELLE
La hêtraie-chênaie, modèle le plus répandu en Morvan, résulte d'un équilibre entre la nature du climat, le sol et les espèces végétales. Les interventions humaines au cours des siècles (bois de chauffage, bois d'oeuvre, pâturage en forêt) se traduisent aujourd'hui par de multiples variantes dans l'association des essences de cette forêt. On peut y rencontrer des futaies de hêtres, des taillis sous futaie, des hêtres et de chênes mélangés, des taillis de purs chênes ... (Guide Gallimard/Parc naturel du Morvan)

 

          

Actualités

26/12/2014 20:37
Lien utile...

Tags

La liste des tags est vide.